Historique

  • Historique du projet GEM cérébro-lésés 37

En 2011 la Direction Générale de Cohésion Sociale (DGCS) a lancé un appel à candidature pour le développement des GEM à destination d’un public de personnes traumatisées crâniennes sur tout le territoire national, ceci afin d’obtenir un maillage et un rééquilibrage territorial.

Dans la mesure où l’accompagnement de l’Equipe Mobile est dédié aux personnes présentant une lésion cérébrale acquise brutalement, les professionnels de l’équipe se sont sentis particulièrement concernées par l’appel à candidatures lancé par la DGCS. L’Equipe Mobile «  Bel-Air » a donc répondu à cet appel à candidatures en mai 2011 en présentant un pré-projet, avec le soutien de lAFTC 37. Ce pré-projet (ANNEXE n°3) s’appuyait sur le repérage de 20 à 25 usagers de l’Equipe Mobile dont le profil correspondait aux profils de personnes adhérentes d’un GEM et qui seraient également susceptibles d’être fortement intéressés par ce dispositif.

Fin 2011, au travers des priorités d’actions du PRIAC 2011 – 2013 de la région Centre, l’ARS (Agence Régionale de Santé) a autorisé le financement et la création de 3 GEM TC en région Centre, dont un qui serait adossé à l’Equipe Mobile « Bel Air ».

Si initialement cette autorisation de création en Indre et Loire est restée sans suite, L’Equipe Mobile et certains usagers motivés se sont remobilisés sur ce projet à la rentrée 2013. Afin de répondre à la demande récurrente de ces usagers « de rencontrer d’autres personnes cérébro-lésées », l’Equipe Mobile a proposé de mettre en place un groupe « Projet Associatif » durant l’année 2013-2014. L’objectif de ce groupe étant de réfléchir à la création d’un GEM-cérébro-lésé 37 avec les usagers motivés et intéressés par ce projet.

Ainsi, durant l’année 2013-2014, l’éducatrice spécialisée et la neuropsychologue de l’Equipe Mobile ont animé ce groupe, offrant un cadre nécessaire à la réflexion des usagers participants au groupe sur le projet de création d’un GEM-37 qui serait destiné aux personnes victimes d’une lésion cérébrale acquise. Le groupe s’est réuni neuf fois au cours de l’année, avec la participation de sept usagers, particulièrement motivés et impliqués dans le projet de monter leur association d’adhérents en vue de créer un GEM cérébro-lésés