Qui peut adhérer?

Toute personne cérébro-lésée ayant une récupération favorable, suffisante pour participer à la vie sociale de la cité, mais qui finissent généralement par en être exclus peuvent prétendre à adhérer au GEM.

Parmi ces personnes, deux « profils » peuvent être mis en évidence et se distinguer de par leurs caractéristiques:

  • Les personnes ayant une bonne récupération, un retour à une vie « normale » malgré la subsistance de légères déficiences motrices ou cognitives. Leur autonomie en vie quotidienne est réelle mais l’expression de leurs troubles impacte la qualité des échanges relationnels avec leur entourage.
  • Les personnes ayant une relative autonomie dans les actes essentiels de la vie quotidienne mais avec des troubles intellectuels, cognitifs et/ou comportementaux limitant leur indépendance et leur participation sociale.

Ces personnes, exclues de la vie sociale de par l’expression singulière de leurs troubles, s’avèrent alors très désireuses de rompre leur isolement et de participer à des temps d’échange, à des activités et des rencontres au sein d’un GEM. Par ailleurs, la mise en place d’activités est inévitablement dépendante de la volonté et de la motivation de ces personnes désireuses de recréer des liens sociaux souvent brisés par l’accident.

Il est nécessaire de préciser que l’adhésion au GEM ne se limite pas aux personnes dont le handicap est reconnu par une décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) ou de toute autre instance spécialisée. Ainsi, toute personne cérébro-lésée dont le handicap est léger ou modéré peut intégrer un GEM si elle en ressent le besoin et en a l’envie et la motivation. Toute autre personne qui pourrait se sentir concernée par ce public a toute légitimité pour devenir adhérente de l’association.