On parle de nous…

Le GEM L’élan de Tours est présent dans les médias

  • Le GEM à la radio :

Luc JAMMET, Adhérent à l’association et Sibylle DANIEL, ancienne Animatrice-Coordinatrice, ont été interviewés par la radio RCF le 13 décembre 2016; un an après l’ouverture du GEM L’élan. Si vous souhaitez écouter l’interview il vous suffit de cliquer sur le lien suivant :

https://rcf.fr/actualite/gem-lelan-pour-les-cerebo-leses-de-tours-lassociation-trace-sa-route

La présidente, Mme VARRET et Mr HASLE ont été interviewé par la Radio RCF le 15 janvier 2015. Ci-dessous le lien pour écouter l’interview…

https://rcf.fr/actualite/une-nouvelle-association-pour-les-cerebro-leses-tours

  • Le GEM dans la presse :

La Nouvelle République est venue nous rendre visite et rédiger un article que vous trouverez ci dessous :

Indre-et-Loire – Santé
 » Ici, on n’est pas celui qui a perdu un truc « 
17/02/2016 05:38
réagir(0)
GEMLELAN
Depuis début janvier, le groupe d’entraide mutuelle pour cérébro-lésés Gem l’élan a un local à Tours. Et une dynamique bien lancée.
A Tours, l’association “ Gem l’élan ” offre un espace aux personnes cérébro-lésées. Pour renouer avec la vie.
I l faut admettre que l’on n’est plus ce que l’on était avant. Pour Jérôme, 41 ans, et Sophie, 24, cérébro-lésés, il y a un avant et un après. Une chute de vélo pour lui, lors de vacances à La Baule, un accident de la route pour elle, à quelques mois de sa majorité. Pour d’autres, un AVC (accident vasculaire cérébral) ou un traumatisme crânien. Au bout de quelques semaines de coma, de mois de rééducation et d’années de réadaptation, des troubles de la mémoire, des perturbations cognitives, des changements de personnalités… « On est tous différents », avance Sophie.
Ce qu’ils ont en commun, c’est le deuil de leur vie « d’avant », la confiance en soi qui vacille. « J’étais en bac S, et à ma sortie, on me propose un bac pro… Je n’étais plus capable de suivre. C’est tout mon avenir qu’il a fallu revoir. » Jusqu’aux petites choses de la vie quotidienne. « Pour faire une recette de cuisine, je peux oublier les ingrédients, l’ordre dans lequel les mettre, je me demande sans arrêt si je fais bien… Et au final, je n’invite plus personne à dîner », illustre Jérôme.
Dans le salon lumineux du local tourangeau de Gem l’Élan, groupe d’entraide mutuelle pour personnes cérébro-lésées (*), ils partagent leurs expériences, se confient, s’encouragent. Le sourire domine. « Ici, personne ne nous juge, apprécie Jérôme, entre deux jeux avec ses deux enfants. On n’est plus celui qui a perdu un truc, qui n’est plus comme avant : on est ce qu’on est. » « On n’est pas obligé de faire cet effort d’adaptation que l’on fait en permanence », complète Sophie, pétillante.
Leur association, un appartement flambant neuf, ils le voient comme un « espace de vivre ensemble ». « C’est un peu comme un groupe d’amis, avec plus ou moins d’affinités », compare la jeune fille. Une occasion, au fil d’activités, de reconstruire un milieu social. De retrouver une place à sa mesure aussi. Les adhérents sont les moteurs de l’association. L’aménagement du local, tout en couleur et en humour, les premières pistes d’activité, les crêpes pour les portes ouvertes, ce sont eux. « Au sein de l’association, on peut faire des choses, retrouver une autonomie. Cela redonne confiance », s’enthousiasme Sophie. Pour elle et Jérôme, pour la dizaine de membres, l’élan est là.
(*) Financée par l’Agence régionale de santé (ARS), l’association est parrainée par la Croix-Rouge.
à suivre
Gem l’élan ouvre ses portes samedi 20 février, de 10 h 30 à 16 h 30, au 2, rue Hélène-Lazareff, à Tours.
Tél. 07.83.66.71.49 ; www.gemlelan.fr
Mariella Esvant

NR article